Publié par : nico nsb | juillet 13, 2009

L’expérience Sasha Grey

Girlfriend Experience 1

‘The Girlfriend Experience’

Il n’y a finalement rien de surprenant à ce que Steven Soderbergh collabore avec Sasha Grey. Sans être totalement fan du cinéaste, il nous a habitué depuis ses débuts à tourner de grosses productions hollywoodiennes tout en gardant un pied dans le cinéma indépendant, un cinéma plus expérimental dans sa forme et sa narration. Et pour avoir lu des interviews de la starlette du porno, il était clair qu’elle possède une personnalité susceptible d’intéresser un auteur n’ayant pas peur de s’aventurer en dehors des normes. Et leur rencontre se révèle à la fois séduisante et décevante. Car si Sasha Grey est une actrice convaincante (pas de surjeu), la mise en scène de Soderbergh, avec ses tics arty, manque de fluidité et finit vite par irriter. Décadrages, premiers plans flous, éclatement du récit… Comme toujours chez lui, une certaine froideur se dégage de ses histoires. Pas d’identitification immédiate avec les personnages. Il préfère s’attarder sur les décors, les vêtements, les accessoires… bref, les signes extérieurs de richesse, pour parler de la crise économique américaine. Ses personnages, obsédés par leur carrière et cherchant la solution miracle pour limiter les dégâts financiers, il les tient à distance. Ou bien il s’en approche mais en utilisant une petite caméra numérique comme filtre. Son personnage principal, prostituée de luxe gardant toujours une distance entre sa vie privée (elle vit en couple) et ses clients, est filmé à travers les vitres de voitures ou de magasins. Monde d’apparences, certes, mais que le spectateur s’impatiente de voir voler en éclat pour que surgisse une part d’humain dans ces portraits glacés d’affairistes. Et en effet, la glace finit bien par se fissurer lors d’une des dernières scènes du film où Chelsea/Christine hésite à se confier à un journaliste qui s’intéresse à sa vie. Mais c’est peu vues les possibilités de cette histoire. David Cronenberg en aurait fait un grand film (on pense à ‘Crash’). Reste la découverte d’une nouvelle actrice, Sasha Grey, très bien filmée. Jolie petite brune qu’on espère retrouver prochainement dans d’autres rôles pour le cinéma traditionnel, plutôt que dans une industrie du porno ultra-formatée (c’est la crise partout…). En attendant, elle est notre Pin-Up du mois de juillet.

‘The Girlfriend Experience’ – trailer (vo)

Five Favorite Films with Sasha Grey

girlfriend-experience-006

sasha%20grey%2010

Sasha Grey pour Hot Vidéo (novembre 2008)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :