Publié par : nico nsb | mai 31, 2010

Cannes 2010 – Suite et Fin

Jeudi 20 Mai

Et dernier jour de Festival pour nous. Cette fois la fatigue se fait fortement ressentir. Nuits courtes et journées bien remplies, difficile de tenir. Allez, encore un effort.

Ce matin nous retrouvons Naomi Watts (après le Woody Allen) accompagnée de Sean Penn dans ‘Fair Game‘. Ca commence bien puisque la salle Lumière est complète. Mais la salle du Soixantième ouvre et tout le monde s’y précipite. On s’installe, le film commence avec une demi-heure de décalage sur la première salle, et hop, panne de sous-titres. Les esprits s’échauffent dans la salle, entre Parisiens (« On est en France ici, on ne projette pas de films sans sous-titres !« ) et Américains pour savoir s’il faut oui ou non diffuser le film sans les sous-titres. Grand moment comique. Finalement le film est diffusé en v.o. uniquement, ce qui ne pause pas de problème de compréhension. Rien à en dire, si ce n’est que la pauvre Naomi peine toujours à retrouver des rôles à la mesure de ‘Mulholland Drive‘.

Pour se réveiller, on choisi une production espagnole, ‘Todos Vos Sodes Capitans‘/Vous Etes Tous des Capitaines, rediffusée à la Quinzaine des Réalisateurs. Entre le documentaire et la fiction, ce beau petit film tourné en noir et blanc s’intéresse aux enfants d’un foyer de Tanger. Le Maroc tel qu’on ne le montre pas aux touristes. Tous ces enfants débordants de vie sont magnifiquement filmés. Un animateur Espagnol du foyer leur propose de tourner un film en super-8. Et peu à peu le réel devient fiction, ces enfants défavorisés prennent leur film en main et du même coup mettent en scène leur vie, le temps d’un après-midi à la campagne. Bon moment.

Cette fois la fatigue est bien là. Il faut vraiment être fou pour aller voir en plus des films en version originale sous-titrée et auxquels on ne comprend rien… Ca tombe bien puisqu’on termine cette petite semaine cannoise avec ‘Rebecca H. (Return to the Dog)‘ de l’Américain Lodge Kerrigan. Le titre est déjà tout un mystère, qui restera d’ailleurs sans réponse. Il s’agit d’un portrait de l’actrice Géraldine Pailhas. Elle y est très belle en effet, en tant que femme, qu’actrice ou que personnage car les repères sont volontairement brouillés. Malheureusement le spectateur fini vite par se perdre et décrocher. La faute à une absence totale de considération pour le spectateur de la part d’un réalisateur qui se regarde filmer. A un moment l’actrice déclare son amour pour Lynch et Cronenberg. Elle n’est pas la seule, sauf qu’ici nous sommes loin des vertiges de ‘Mulholland Drive‘. Plutôt dans un concept qui devient vite hermétique et horriblement long. Le manque de sommeil plus ce film assommant achèvent définitivement les meilleures volontés.

Fin du Festival de Cannes 2010 pour nous. A présent dormir !!!

Bilan rapide : quelques bons films découverts (‘Tournée‘, ‘Another Year‘, ‘Outrage‘, ‘Poetry‘…), mais comme prévu 2010 ne sera pas une année qui restera dans les mémoires. La preuve, on a déjà oublié le Palmarès Officiel.

Vive le cinéma de Jafar Panahi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :