Publié par : nico nsb | avril 26, 2011

Un regard dans le code source

Pour les anciens liquidateurs de Tchernobyl, le plus grand danger est l’oubli. Dans ‘Source Code‘, il y a malheureusement un peu de cela. Aucun trouble, aucun vertige ressenti par le spectateur malgré les efforts du réalisateur et les promesses de son scénario.

Duncan Jones connait pourtant ses classiques, puisqu’après Kubrik avec ‘Moon‘, il s’inspire cette fois de ‘La Jetée‘ de Chris Marker. Et de Philip K.Dick (‘Ubik‘), l’incontournable. Découverte d’une réalité alternative, saut dans un espace-temps pour se libérer d’un monde clos, la mémoire d’un visage aimé comme seul espoir de salut… Bref, tous les éléments étaient réunis pour accoucher d’un grand film de science-fiction. Mais il n’en est rien, on reste trop en surface. Ces références ne sont juste que des prétextes pour tisser une intrigue qu’on essaie de nous faire croire complexe. Au final il n’y a pas beaucoup d’émotion, le suspense disparait rapidement et le sourire professionnel de Michelle Monaghan vient tout emballer dans un happy end ensoleillé comme une pub pour EDF ou AREVA. Déception.

Mais en quittant les lumières de la salle, on garde encore en tête le regard troublant d’une femme : celui de l’actrice Vera Farmiga. Et ce souvenir fait toute la différence : si on ne doit garder qu’une seule chose de ‘Source Code‘, ce sera ses yeux plein d’humanité. Duncan Jones est parvenu à se faire un nom en tant qu’artiste (il n’est plus juste « le fils de son père« ), espérons qu’il parvienne à s’affranchir de l’ombre de ses maîtres sans oublier leurs leçons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :