Publié par : nico nsb | juin 27, 2011

La guerre des Clowns

En cette période de Fête du Cinéma et de premières fortes chaleurs, rien de tel qu’un bon film sauvage comme on en voit plus trop sur les écrans. ‘Balada Triste‘ de Alex de la Iglesia débarque comme un sauvage dans les salles, traçant son chemin à grands coups de machette, de flingues, de cris, de larmes et de sang. Film foutraque, chaotique et bordélique, ‘Balada Triste‘ ressemble à certains films de Tsui Hark avec leur énergie débordante qui contamine l’image et la narration. On frôle à plusieurs reprises la sortie de route et on en redemande !

Balada Triste‘ est donc une histoire de clowns comme les aime Alejandro Jodorowsky : un monde grotesque de bruit de sexe et de fureur, celui de l’Espagne franquiste. Une histoire d’amour où deux artistes de cirque se disputent le coeur d’une jolie trapéziste bien allumée. Mais c’est aussi un film d’horreur dérangeant (on pense à Rob Zombie), une métaphore politique, un hommage au cinéma fantastique… et une comédie à l’humour très noir. Certains passages sont atrocement drôles : ou quand le rire représente le dernier rempart face au désespoir.

Dans la crasse et la poussière, un nez rouge flotte dans une marre de sang.

Balada Triste de Trompeta‘ – trailer vo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :