Publié par : nico nsb | août 17, 2012

Dick et Hollywood en 2012

Jusqu’à présent, tous les films de Len Wiseman se sont caractérisés par une esthétique soignée, un grand soin accordé au design que ce soit pour les décors, costumes, accessoires et à la photographie. Bref, un bel écrin hélas souvent vide de sens. Et ce remake de ‘Total Recall‘ ne fait pas exception.

En tant qu’adaptation cinématographique d’un roman de Philip K. Dick, on est en présence d’un univers cohérent et plutôt intéressant puisqu’il établi un lien esthétique entre ‘Blade Runner‘ (la Colonie) et ‘Minority Report‘ (la Fédération Britannique). La représentation des villes du futur reliées entre elles par un ascenseur (la Chute) traversant la planète constitue le point fort du film, qui recèle quelques bons moments (l’inversion de gravité).

Mais ‘Total Recall-Mémoires Programmées‘ est plus un gros film d’action sérieux, efficace et spectaculaire, qu’une bonne adaptation de Dick. Pas de place à l’ambiguïté ici. La fragilité de « la réalité », sa porosité avec le rêve était plus sensible dans la version (aujourd’hui un classique) de Verhoeven et Schwarzenegger que celle de Wiseman, un comble !

Il semble que les simulacres et la réalité comme donnée frelatée à laquelle on ne peut pas se fier, thèmes essentiels dans l’oeuvre de l’écrivain, ne soient pour les auteurs de ce blockbuster que de simples accessoires dans cette course-poursuite qui finit par s’essouffler et perdre de vue tout enjeu. Dick trop subversif, trop compliqué pour Hollywood en 2012 ? Récemment ‘Inception‘ et avant lui ‘Matrix‘ et autre ‘Dark City‘ ont prouvé que non, d’un point de vue aussi bien artistique que commercial. Nolan et les Wachowski se posent en héritiers dickiens ayant totalement intégré leurs classiques de la SF. Ils n’ont pas oublié que le joli papier peint cache un mur creux.

Enfin, pas l’ombre d’une trace de mélancolie. Schwarzy s’asseyait joyeusement dessus, tandis que Spielberg s’y frottait mais ne pouvait éviter le happy end de rigueur.

« Coulez mes larmes, dit le policier ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :