Publié par : nico nsb | février 4, 2013

Cinéma 2013 : le retour de Kathryn, Steven, Arnold et les autres

1134604 - Zero Dark Thirty

Ce début d’année présente un panorama passionnant du cinéma américain. Cinéma commercial, cinéma d’auteur ? Bien souvent les frontières s’estompent comme le prouvent ‘Django Unchained‘ et ‘Zero Dark Thirty‘. Du cinéma ambitieux dans son propos comme dans ses choix esthétiques, en prise avec le présent. Comme quoi Hollywood n’est pas englué dans les remakes et les super-héros, et sait se renouveler en permanence.

A côté, impossible de fermer les yeux devant ce que le cinéma populaire français propose sur les écrans. Des produits sans âme financés par et pour les chaînes de télévision. En fait, il vaut mieux détourner les yeux.

1134604 - Zero Dark Thirty

Car la puissance que dégage ‘Zero Dark Thirty‘ (meilleur film de l’année ?) tient plus au talent de sa réalisatrice Kathryn Bigelow et son équipe, qu’à une seule question de budget. Même chose pour le ‘Lincoln‘ de Steven Spielberg, complément idéal au Tarantino, qui parvient à éviter tous les pièges du film d’époque en costumes et longs dialogues. Ici la mise en scène rend fascinants les tractations, discussions et compromis des coulisses de la politique. Et dans chacun de ces exemples, Bigelow, Spielberg et Tarantino parlent des USA d’aujourd’hui. Divertissements et films engagés.

Lincoln - 01

Dernier Rempart - 01

A un niveau moins ambitieux, le vrai retour d’Arnold Schwarzenegger au cinéma dans ‘Le Dernier Rempart‘ ne suscite pas le même enthousiasme que pour ‘Expendables 2‘. Un shérif qui doit protéger une petite ville le long de la frontière de l’attaque d’une horde sauvage, nous sommes pourtant dans le schéma du western classique. Encore fallait-il mettre le scénario entre les mains d’un solide artisan (un Walter Hill ou un Peter Hyams, par exemple) apte à s’emparer des codes du genre, plutôt que celle d’un Coréen qui n’avait déjà pas su gérer son hommage brouillon à Leone et Tarantino (‘Le bon, la brute et le cinglé‘).

SILVER LININGS PLAYBOOK

Films de guerre, western, historique, action. Il ne manquait qu’une comédie, ce que propose justement ‘Happiness Therapy‘, une comédie dramatique plus précisément. Tout comme dans son précédent ‘Fighter‘, David O.Russel s’intéresse à l’histoire d’une famille modeste comme tant d’autres, mais pourtant différente. Après la boxe, place ici aux relations sentimentales que gère difficilement le personnage incarné par Bradley Cooper avec son ex-femme, son père (irrésistible De Niro) et sa voisine Tiffany (craquante Jennifer Lawrence !). L’émotion est le sujet principal du film et au coeur des liens qui unissent ces personnages très attachants. Une thérapie du bonheur qui a un coeur gros comme ça et emporte tout sur son passage !

JACKI WEAVER and ROBERT DeNIRO star in SILVER LININGS PLAYBOOK

Autant d’excellents films qui donnent envie de se déplacer dans les salles de cinéma, alors que nous ne sommes qu’en début d’année ! Si 2013 est du même tonneau, les spectateurs seront gâtés et l’année sera un très grand cru.

 1134604 - Zero Dark Thirty

Zero Dark Thrity - 04

1134604 - Zero Dark Thirty

1134604 - Zero Dark Thirty

SILVER LININGS PLAYBOOK

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :