Publié par : nico nsb | novembre 11, 2013

Il était une fois… Eurociné

Eurocine33champselysees-01

Le fameux documentaire ‘Eurociné 33, Champs-Elysées‘, réalisé par Christophe Bier, pardon par Christopher M. Beer, est actuellement diffusé sur Ciné+ Classic. Une chance pour tous les fans de cinéma bis qui n’ont pu assister aux projections parisiennes en début d’année. Une sortie DVD était annoncée pour l’été, mais semble avoir été reportée. Pas plus de nouvelle non plus du côté de l’éditeur Serious Publishing. (MISE A JOUR : Serious Publishing vient de lancer la souscription pour une prochaine publication : « 20 Ans de Programmation à la Cinémathèque française« , un coffret de 5 livres avec les reproductions de 400 flyers de pépites du cinéma bis.)

Eurocine33champselysees-02

Christophe Bier raconte l’histoire de cette firme française (1950-1980) fondée par Marius Lesoeur (et reprise par son fils Daniel) et spécialisée dans les films à très petits budgets. Belles affiches signées Belinsky et titres incroyables : ‘L’Horrible Docteur Orlof’, ‘Les Trois Epées de Zorro’, ‘La vie amoureuse de l’Homme Invisible’, ‘Les aventures Galantes de Zorro’, ‘Shining Sex’, ‘Les gardiennes du pénitencier’, ‘Train Spécial pour Hitler’, ‘Terreur Cannibale’… Car malgré une adresse prestigieuse, il s’agit d’un cinéma artisanal, tourné avec des bouts de ficelles, qui donnait plus dans le nanar sympathique que dans la Palme d’Or. Du cinéma d’exploitation qui promettait plus qu’il n’était capable d’offrir et auquel faisait ouvertement référence le court métrage La Revanche de la Femme des Sables (voir notre page Filmo). Du bon gros Z même à l’image du célèbre ‘Lac des Morts-Vivants’ de J.A. Lazer (alias Jean Rollin), mais aussi des coproductions avec l’Espagne où Jess Franco sublimait Lina Romay surgissant des brumes de ‘La Comtesse Noire’.

Eurocine33champselysees-04

Un cinéma d’un autre temps et qui, même pour les spectateurs qui n’ont pas connu cette époque, se révèle plus attachant que par exemple les produits EuropaCorp… Avec ‘Eurociné, 33 Champs-Elysées‘ Christophe Bier fait l’éloge d’un cinéma qui a du coeur et qu’il affectionne tant. Et même si l’on mangeait mal sur les tournages et que la paie n’était pas conséquente, toutes les personnes rencontrées pour ce documentaire parlent de cette époque avec nostalgie.

http://www.eurocine.net

http://leblogdubis.blogspot.fr

http://www.serious-publishing.fr

 

 

Lina Romay 04


Responses

  1. Les mosellans pourront voir ce documentaire, rencontrer Christophe Bier et profiter d’une copie 35mm du Lac des morts-vivants le vendredi 29 novembre au cinéma La Scala à Thionville!

  2. Bonne séance à Thionville.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :