Publié par : nico nsb | avril 18, 2014

Les choix de Darren et de Noé – par Estelle G.

Noé - 08

Les films traitant de l’Antiquité ou des grands mythes reviennent en force sur les écrans. Après ‘300-Naissance d’un Empire’ et avant le Moise de Ridley Scott, voici l’Arche de Noé. Darren Aronofsky a fait le choix de bousculer quelque peu les détails de ce récit biblique, afin de mieux réactualiser son message.

Noé et le déluge qui s’abattit sur la Terre font partie des nombreuses histoires tentant d’expliquer les origines du monde et de l’humanité, transmises de génération en génération dans toutes les cultures. Le cinéaste adopte la forme d’un conte épique et fantastique. Il a voulu moderniser une mythologie ancienne pour mieux s’adresser à la génération du ‘Seigneur des Anneaux’. Pour cela il use des gros effets (surtout dans la bande son, afin de bien marquer les effets dramatiques) dont il est coutumier et, finalement, le résultat apparaît beaucoup plus digeste que son précédent ‘Black Swan’ très psychologisant. On pourra reprocher au film d’être un peu long (2h20) en s’attardant sur des personnages secondaires. Mais le spectacle vaut largement le détour sur un grand écran. Le format d’image adopter est celui du 1.85 et non du cinémascope. Il s’agit donc d’une histoire centrée sur des personnages, et pas un déluge d’effets spéciaux sans âme.

Noé - 04

Le ‘Noé‘ de Aronofsky débute dans un univers post-apocalyptique. Une civilisation très industrialisée s’est répandue sur la Terre et en a épuisé les ressources naturelles. Les hommes de ce temps, où les étoiles brillent dans le ciel même en plein jour, portent des vêtements rappelant l’univers barbare des Mad Max. Même les ruines d’anciennes cités disparues évoquent plus une société technologiquement avancée sur le déclin, que la vision kitsch du temps de la Bible des vieux classiques hollywoodiens. Ces choix artistiques du réalisateur et de son équipe ne cessent de fasciner et introduisent un doute intriguant : cette histoire s’est-elle déroulée il y a longtemps, très longtemps, ou bien se situe-t-elle dans le futur ? Est-ce une parabole sur l’avenir qui menace notre monde contemporain ?

NOAH

Noé - 07

Alors qu’on pouvait redouter un film ennuyeux et assommant, à grand coup de « bondieuseries », Darren Aronofsky a choisi de relier la foi aux préoccupations environnementales actuelles. Ainsi, le personnage de Noé (excellent Russell Crowe) ne peut que toucher les spectateurs lorsqu’il est confronté à plusieurs choix difficiles. D’abord effrayé par une vision de la fin du monde, la peur va l’amener à entreprendre une oeuvre monumentale afin de préserver la vie animale. Mais comme l’a montré Frank Herbert dans la saga Dune, le prophète n’est pas infaillible et peut devenir le prisonnier de sa vision et aveugle aux fluctuations du futur, jusqu’à s’enfermer dans une vision rigide. C’est ce qui menace Noé alors qu’apparaît la possibilité d’une survie également pour l’espèce humaine qu’il voyait comme totalement mauvaise. Ici, pas de réponse toute prête venue du Ciel, mais un choix humain à faire. Ce sera celui du coeur. Conte fantastique et histoire humaine, le ‘Noé‘ de Aronofsky relie intelligemment l’ancien et le présent dans ses préoccupations écologistes, tout en reliant adroitement le texte de la Bible avec la théorie de l’évolution et en évacuant toute misogynie (Adam et Eve ont commis le « péché originel », le nouveau monde appartient aux hommes ET aux femmes de bonne volonté…). Un mot rapide pour les comédiennes, Jennifer Connelly et Emma Watson (après le ‘Bling Ring’ de Sofia Coppola, elle est définitivement lancée dans l’après ‘Harry Potter’) qui ont une vraie présence dans le récit où hommes et femmes doivent construire ensemble un nouveau monde. Bref, qu’ils soient croyants ou non, ‘Noé‘ ne peut qu’interpeller les spectateurs d’aujourd’hui et les faire réfléchir. C’est le grand mérite du réalisateur. A quand des films sur l’Egypte ancienne, sur la civilisation babylonienne… ?

E.G.

Noé - 01

NOAH

NOAH


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :