Publié par : nico nsb | novembre 17, 2014

Le retour du Pinku Eiga en dvd !

Pink Eiga_Logo

Depuis que Wild Side Vidéo avait mis fin à sa collection (30 films annoncés, 21 édités) consacrée à l’âge d’or du roman porno (pour mémoire : des films érotiques -ou pinku eiga- de la société Nikkatsu produits majoritairement dans les années 70), les amateurs de films érotiques japonais n’avaient plus grand chose à découvrir. Bonne nouvelle, le label américain Pink Eiga relance sa propre collection.

Pink Eiga - dvd 2014

Depuis septembre, deux nouveaux dvds sont en effet sortis et deux autres titres sont sur le point de paraître. Et pour 2015, dix films sont envisagés ! Qu’une petite structure indépendante relance l’édition de films relevant d’un genre marginal en dvd, alors que le marché vidéo est en crise, voila qui mérite d’être salué. Le label Pink Eiga n’avait rien proposé depuis trois ans et s’était consacré à la vidéo à la demande. Mais il semble que de nombreux fans se soient manifestés afin que la VOD ne signe pas la mort définitive du support vidéo.

Les films sélectionnés sont plutôt récents (2008-2013). S’agissant de petites productions aux budgets modestes, ne bénéficiant pas d’un gros travail de préservation et de restauration au Japon, on ne s’attend pas à de la haute-définition, aussi le dvd convient-il parfaitement. Pink Eiga fait cependant du bon boulot avec de belles jaquettes, quelques bonus (entretiens, bandes annonces, galeries d’images), des sous-titres anglais. Détail important pour les Européens, les dvds sont tous All Zone/Region 0. De plus l’éditeur lance régulièrement des opérations alléchantes sur les prix (frais de port gratuits en septembre, réductions sur les achats groupés). Et actuellement, il semble qu’il reste des T-shirts offerts pour toute commande…

http://pinkeiga.com

Pink Eiga - Milk the Maid

Cette livraison de films érotiques comprend aussi bien de la comédie polissonne (‘Milk the Maid‘), du drame, qu’une plongée dans le monde du SM et plus particulièrement l’art du shibari (‘Educating Yuna‘). On notera au passage la présence de la starlette Asami (Asami Sugiura, notre pin-up du mois d’octobre) à l’affiche de ‘The Succulent Succubus‘ et ‘Asami in Prison Girl‘. Une Asami qui, tout comme sa consoeur Sora Aoi, est passée des productions pornographiques de ses débuts à des séries B totalement délirantes (notamment les productions Sushi Typhoon de… la Nikkatsu, le monde est petit), montrant de film en film qu’elle savait jouer la comédie ou le drame. Cette année, Asami fait sensation dans ‘Gun Woman‘ (de Kurando Mitsutake, lire l’Ecran Fantastique de Novembre p.77), un film d’action violent où elle joue pratiquement entièrement nue un rôle dramatique : celui d’une jeune femme entraînée à tuer pour une mission suicide, et où elle va dissimuler une arme à feu… sous la peau ! Une petite production japonaise tournée aux USA, avec des moyens réduits mais un résultat étonnant. Un coffret mediabook (blu-ray/dvd/cd+livret) est disponible en Allemagne, tandis qu’un dvd anglais est annoncé pour la fin décembre. Et en France ?

Pink Eiga - the Succulent Succubus

Gun Woman - Asami and Kurando Mitsukake

Gun Woman - 01


Responses

  1. Pour info, Wild Side a édité 21 des films annoncés et non 14.

    • Salut Thomas. Oups, très juste ! 21 films pour Wild Side. Je corrige tout de suite, merci pour la remarque.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :