Publié par : nico nsb | juillet 21, 2015

Lectures rapides à l’ombre de l’été 2015

Sieste-hamac-guadeloupe

« Pour votre santé, mangez 5 bières par jour. »

Sieste - Samurai-sleep2

Eté particulièrement chaud cette année. Les coins frais sont rares et donc précieux, alors autant en profiter avec un peu de lecture… et boire beaucoup.

Chelsea Wolfe - Noise28 (juillet-aout 2015)

     Son nouvel album sort dans quelques jours et Chelsea Wolfe est en couverture du numéro d’été de New Noise. Très belle photo d’abandon à la lumière de la fin du jour. C’est l’occasion de découvrir ce magazine musical parfois rapidement feuilleté dans les points presse. On trouve un entretien avec cette Américaine qui parle de son très attendu ‘Abyss‘ (chez Sargent House), du long processus qu’elle a connu pour s’assumer en tant qu’artiste, de son rapport à la nature, ses influences, et son implication dans la représentation visuelle de son univers musical. En parcourant ce magazine, on passe d’une discographie sélective de Siouxsie and the Banshees à une interview de Refused avec leur punk hardcore. Puis au hip-hop industriel (noise rap ?) de Dälek qui parle de son retour sur scène et sur disque. Suivent des articles sur Thurston Moore, Jim O’Rourke ou bien encore la réédition vinyle du ‘Cannibal Holocaust’ de Riz Ortolani. New Noise présente plusieurs dizaines de noms d’artistes ou groupes inconnus à découvrir. Magazine pointu et ouvert d’esprit.

http://www.noisemag.net

     Charlie Hebdo - 15-07-2015

     Si Jean-Baptiste Thoret nous manque dans l’équipe de l’émission Mauvais Genres (reprise en septembre, postcasts rediffusés tout l’été sur France Culture), on peut cependant le retrouver dans Charlie Hebdo. Et dans le Charlie n°1199 daté du 15 juillet, Thoret s’entretien avec William Friedkin. Il signe également une critique pertinente du ‘Love‘ de Gaspar Noé (meilleur film de l’été ?).

Love - affiche 2

Beaux Arts magazine HS BD Blake et Mortimer

     Envie de bandes dessinées ? Il y a plein de bonnes choses chez les libraires (le retour de Tyler Cross est attendu pour fin août). Et dans la presse, Beaux Arts magazine sort un hors série spécial Blake et Mortimer. Plongée en profondeur dans l’oeuvre de Edgar P. Jacobs : sa vie, son art, ses sources d’inspiration et ses thèmes de prédilection. Le souffle de l’aventure et le frisson du mystère restent intemporels. Numéro bien garni (plus de 135 pages) et abondamment illustré de dessins, croquis, photos.

Mad Movies - 287+dvd

     Selon Mad Movies, l’été des blockbusters est particulièrement mauvais cette année. Le magazine mise plutôt sur 2016 et les prochains films adaptés de l’univers DC Comics dont les nouvelles bandes annonces, il est vrai, font leur petit effet (‘Batman v Superman’, ‘Suicide Squad’). Pour cet été on jugera sur pièce, mais le cinéma estival ne se résume pas qu’aux grosses machines américaines. On peut tomber sur des petites pépites très agréables comme l’italien ‘Le Garçon Invisible‘, malheureusement à peine évoqué et enterré en deux phrases. En attendant, le Mad de juillet-août accompagné de son dvd semble se vendre très vite chez les marchands de journaux, puisque le film proposé est une perle du bis : ‘Thriller, a cruel story/Crime à froid‘ avec Christina Lindberg. Film culte, proposé en version intégrale et avec quelques bonus. Il s’agit en fait de la même édition que le dvd de Bach Films, il n’y a que l’emballage qui change (boîtier slim, pas de cartes postales collector). Il ne faut donc pas s’attendre à de la haute définition.

Pour revenir à l’actualité, il faut paradoxalement jeter un oeil dans le rétro pour trouver des films vraiment excitants que ce soit dans les salles ou en blu-ray/dvd. Les ressorties sont riches : ‘Sorcerer-le Convoi de la Peur‘ de Friedkin (entretien), ‘Rambo/First Blood‘ et ‘Wake in Fright/Réveil dans la Terreur‘ de Ted Kotcheff ou bien encore ‘Dragon Inn‘ et ‘A Touch of Zen‘ de King Hu. Parallèlement au numéro de l’été Mad Movies vient de sortir un hors série consacré à la saga Terminator. Quelques semaines seulement après un HS ‘Mad Max et le cinéma post-apocalyptique’, c’est un numéro spécial entièrement dédié aux personnages créés par James Cameron qui atterri directement sur les plages (et ailleurs).

Mad Movies - HS Terminator

Ecran Fantastique - été 2015

     L’Ecran Fantastique a choisi ‘Ant-Man‘ comme film de l’été. Si le film se laisse regarder, il ne reste pas longtemps en tête. Dans la critique des films qui font l’actualité, ‘Le Garçon Invisible‘ de Gabriele Salvatores est encensé. Malheureusement, et tout comme dans Mad Movies, ce très chouette petit film italien n’a pas droit à un article ou une interview, contrairement aux blockbusters américains. Il s’agit d’un film de super-héros pour les adolescents et les adultes, se déroulant dans une petite ville au bord de la mer, plein de rebondissements et qui assume ses références issues du cinéma fantastique US. On y retrouve l’actrice Valeria Golino, entourée de jeunes acteurs très attachants. Et puis il y a la Méditerranée. A découvrir impérativement en version originale.

le Garçon Invisible - 01

Dans la rubrique « série TV » on peut lire deux entretiens avec Daryl Hannah et Tuppence Middleton, comédiennes à l’affiche de ‘Sense8‘, la série TV des Wachowski et de JM Straczynski produite et diffusée par Netflix. Série audacieuse (nudité, scènes de sexe), originale et ambitieuse (tournage sur plusieurs continents), mais qui met beaucoup trop de temps à démarrer et n’évite pas les clichés. Il faut en effet attendre le 7e épisode (sur 12 !) pour que l’intrigue principale commence réellement à s’emballer. Cette série suit les destins de plusieurs personnages qui ne se connaissent pas et vivent dans plusieurs pays. Un lien étrange finit par les « connecter » les uns aux autres, partageant émotions et savoir-faire, tandis qu’une mystérieuse organisation se lance à leurs trousses. ‘Sense8‘ est une série qui varie les genres, passant du mélodrame au thriller, avec une pointe de science-fiction et pas mal de moments musclés à base de scènes d’action vraiment efficaces (course-poursuite, combats, fusillades).

C’est aussi une série très queer avec des couples gay, lesbien (dont un personnage transexuel), et même une touche bisexuelle. On retrouve donc les thèmes chers à Lana et Andy Wachowski (l’identité et le genre, le réel) déjà abordés au cinéma (‘Bound‘, la trilogie ‘Matrix‘, ‘Cloud Atlas‘). Manifeste LGBT et réflexion sur notre rapport à la technologie qui permet de rapprocher et faire collaborer des gens différents à travers toute la planète, développant ainsi une conscience mondiale, ‘Sense8‘ est une série frustrante. Car si tous les éléments sont en place pour en faire la meilleur série du moment, si les acteurs sont tous très bons (on y retrouve la coréenne Donna Bae, révélation de ‘Cloud Atlas’) et si les huit personnages nous deviennent attachants, il faut s’armer de patience pour aller jusqu’au bout et suivre plusieurs sous-intrigues mélodramatiques. L’action ne se déchaîne véritablement que dans l’épisode 11, tandis que le complot ne prend forme qu’au douzième et dernier chapitre. Les trois auteurs misent sur 5 saisons. A condition que les spectateurs soient présents au rendez-vous… A découvrir malgré tout.

Sense8 - saison 1

Pour revenir à l’EF, le supplément Fantastyka est consacré aux 40 ans des ‘Dents de la Mer‘ de Spielberg. Manière de souhaiter de bonnes vacances… et une bonne baignade aux lecteurs !

E.G.+NSB+O.L.A.

Sieste-01


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :