Publié par : nico nsb | octobre 3, 2015

DVD : ‘Jean Rollin, le rêveur égaré’

Jean Rollin le rêveur égaré DVD-02

Alors que des artisans du cinéma bis tels que Jess Franco ou Joe d’Amato ont droit à des ouvrages retraçant leur carrière, le Français Jean Rollin (disparu en 2010) n’a pas droit pour l’instant à tant d’égard, même de la part de ses compatriotes. Heureusement Damien Dupont et Yvan Pierre-Kaiser ont comblé ce vide éditorial avec leur documentaire ‘Jean Rollin, le rêveur égaré‘, édité en dvd chez The Ecstasy of Films, petit éditeur indépendant et français comme son nom ne l’indique pas.

Jean Rollin, filmé dans les dernières années de sa vie, se raconte au fil de sa carrière, souvent avec humour. Il évoque son enfance sous influence du surréalisme, son premier film dialogué par Marguerite Duras (le maudit ‘L’Itinéraire Marin‘, d’abord inachevé puis détruit accidentellement par le labo), ses débuts dans le cinéma d’exploitation pendant les événements de Mai 68 (‘Le Viol du Vampire‘), son bref passage alimentaire dans le porno sous divers pseudonymes, le mépris de la presse spécialisée, son très Z ‘Lac des Morts Vivants‘ en remplacement de Jess Franco pour la firme Eurociné (« le film ne vaut rien, mais on s’est bien amusé »), ses romans, la diffusion et la découverte de ses films en VHS auprès d’un nouveau public français et étranger dans les années 1980, le coup de main de Jean-Pierre Dionnet, les ennuis de santé, et son retour derrière la caméra. Rollin est complété par les témoignages enrichissants ou analyses justes de gens tels que son ami/assistant Jean-Pierre Bouyxou (« un film de Jean, c’est un trip »), le célèbre dessinateur Philippe Druillet (« ma première expérience d’affiche de film »), la journaliste Caroline Vié (« son cinéma c’est du fantastique, de l’érotisme, du surréalisme : c’est surtout du Jean Rollin! »), les fidèles comédiens Natalie Perrey et Jean-Loup Philippe, l’éditeur anglais Pete Tombs, les muses Brigitte Lahaie et Ovidie (« Jean Rollin ne dirige pas ses comédiens »), et enfin l’écrivain Pascal Françaix. Autant de points de vue qui soulignent la beauté et la fascination que dégage l’univers -parfois maladroit, techniquement perfectible- de Jean Rollin, poète-cinéaste inclassable. Avec ce portrait plein de vie, les deux réalisateurs du documentaire racontent en creux une petite histoire du cinéma fantastique français souvent ignorée par les grandes encyclopédies. Un cinéma qui propose, entre autres choses, parmi les plus belles femmes-vampires jamais vues à l’écran. Toujours séduisantes, puissantes, irrésistibles.

Jean Rollin - la Rose de Fer 06

Jean Rollin - LeFrissonDesVampires ost

Autant dire les choses sans détour, le point faible de ce formidable documentaire est sa brièveté. 1H18 seulement alors que le fan gourmand de Rollin pouvait avaler sans problème le double ! Film court, logiquement certains aspects du travail de Jean Rollin vont être survolés. Par exemple le film ‘Fascination‘ (1979), peut-être son meilleur film, en tout cas l’un des mieux maîtrisés, est à peine évoqué par un extrait, tandis qu’on n’entend pas un mot sur la musique des films ! Pas de version intégrale-collector-uncut-uncensored-ultimate ? Cependant, qu’on se rassure, The Ecstasy of Films gâte le spectateur. En effet, le dvd est rempli de bonus (1H30) très intéressants venant compléter idéalement le documentaire, comme par exemple cet entretien de 13 minutes avec le compositeur Philippe d’Aram (« du cinéma culte ! ») expliquant son travail sur ‘Fascination‘ (un clavier Mellotron, un quatuor à cordes et une scie musicale).

Jean Rollin - Fascination-1979-Jean_Rollin__021

Jean Rollin - fascination_1979 a

Le DVD. On peut le regretter, ce documentaire ne bénéficie pas d’une édition haute définition. En 2015, l’oeuvre du français Jean Rollin n’a toujours pas droit à une édition HD française. Dommage. Du coup, en visionnant ‘Jean Rollin, le rêveur égaré‘ sur un écran de bonne taille l’image apparaît moins nette que les sous-titres et il vaut mieux prendre un peu de recul. Image 16/9e, compatible 4/3. Pour le son, rien à redire : c’est propre, les intervenants sont tous clairs. La partie bonus est très bien remplie : rencontre publique filmée à la boutique Hors-Circuit, balade-analyse sur la fameuse plage de Pourville, souvenirs de Natalie Perrey, Philippe d’Aram et sa collaboration avec le cinéaste, balade avec Rollin dans le Cimetière du Père-Lachaise… La jaquette est réversible, et un petit livret contenant une interview du réalisateur est glissé dans le boîtier. Enfin signalons la présence de sous-titres anglais (sur le documentaire uniquement), ce qui est une excellente initiative vu que Rollin bénéficie d’une petite renommée en Europe et de l’autre côté de l’Atlantique. Pour rappel (on en a déjà parlé sur ce blog), les plus belles éditions des films de Rollin en dvd/blu-ray ou les indispensables cd/vinyles des bandes originales, on les doit à des Hollandais, des Américains ou des Anglais.

http://the-ecstasy-of-films.com

Jean Rollin le rêveur égaré DVD

Bref, malgré quelques petits reproches de fan, on tient là du très bon travail aussi bien de la part des deux auteurs du documentaire que de l’éditeur The Ecstasy of Films, petite structure mais qui fait du bon boulot et qui à présent s’apprête à sortir ‘The Punisher‘ (1989) avec Dolph Lundgren en dvd, collector 3dvd et blu-ray. Après la découverte de ce dvd et de ses bonus, on peut se plonger ou se replonger dans les films de Rollin, ses écrits, ou son autobiographie ‘MoteurCoupez ! Mémoires d’un cinéaste singulier‘ (Editions Edite, 2008).

jean-rollin-01

Jean Rollin - brigitte lahaie

Jean Rollin - Ovidie 01

Jean Rollin - Fascination-lahaie1

Jean Rollin - Raisins de la mort

Jean Rollin - plage

Jean Rollin - violduvampire2

Jean Rollin -vampyre_nue

Jean Rollin - la Rose de Fer 07


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :