Publié par : nico nsb | mai 10, 2017

Alien Covenant : mais pourquoi !!?

_DSC9312.ARW

Pourquoi ? Pourquoi ça ? Pourquoi un tel gâchis ? Pourquoi continuer à exploiter une franchise alors que ses auteurs n’ont définitivement plus rien à dire de plus ?

Prometheus‘ avait pour lui pas mal de promesses, une poignée de personnages intéressants et une magnifique direction artistique. Mais papy sir Ridley Scott, comme nombre de vieilles personnes, a tendance aujourd’hui à radoter. Ainsi en 2017, et vas-y que je te refais ‘Alien, le 8e passager‘ pour le mélanger avec ‘Aliens, le retour‘, en y ajoutant beaucoup de bavardage, un peu de flute et quelques monstres numériques. Et les mêmes situations totalement absurdes qui dévalorisaient ‘Prometheus’ ! Enfin, pour couronner le tout, il y a la direction prise par le scénario pour réorienter toute la saga « Alien »… Difficile d’en dire plus sans spoiler. Par contre, la stupéfiante affiche-teaser sous forme de sculpture horrifique est franchement trompeuse. Ne cherchez pas : vous ne trouverez aucune trace de l’enfer bio-mécanique imaginé par le génial Giger.

Alien : Covenant‘ n’est en fait que le caprice d’un vieux monsieur qui a pris ses petites habitudes et entend bien ne pas les lâcher. Ridley Scott affirme, a qui veut l’entendre, qu’il a encore plein d’autres histoires à raconter : « Alien, c’est à moi ! Rien qu’à moi ! » Faut-il lui passer ses caprices ? Est-ce bien raisonnable de le laisser casser ses jouets ? La première série de films « Alien » tournait autour du personnage de Ripley, les préquelles sont donc centrées sur un androïde. Ca peut fonctionner à condition de raconter un film différent. Mais ici le spectateur est en terrain déjà connu (dans le fond comme dans la forme), devinant constamment ce qui va se passer dans les minutes qui viennent. Aucune surprise au programme.

Alien Covenant - 03

Alien Covenant - 04

Ce film confirme une fois de plus qu’il est des mystères qu’il vaut mieux ne pas essayer de révéler. Raconter les origines des créatures et du vaisseau qui les transportait n’était pas une bonne idée. Tout comme il n’était pas judicieux de révéler l’identité du tueur de Laura Palmer au beau milieu de la saison 2 (que dire de plus ensuite ?), pas plus qu’il n’est utile non plus de raconter la jeunesse de Han Solo. Vouloir tout expliquer, tout raconter est devenu l’alibi pour engranger un maximum de dollars en prenant le moins de risque possible. Pourquoi innover, créer de la nouveauté alors que les franchises ne demandent qu’à être pressées jusqu’à la dernière goutte ?

Supprimer toute part de mystère revient à tuer le désir d’écouter un conteur venu dire aux spectateurs : « il était une fois… ». Le cinéma a besoin de la pénombre de la salle de spectacle pour que la magie opère. Et lorsque la lumière revient à la fin du film, il nous reste plein de beaux rêves dans la tête. En s’enfermant dans la logique des franchises, Hollywood ne produit plus d’histoires, juste des images vides de sens.

Alien Covenant - 02

Alien Covenant - poster

Publicités

Responses

  1. Pour ma part, j’aurai préféré que Scott continue de nous raconter l’origine des « Ingénieurs » plutôt que de chercher à contenter les fans de la première heure (déçu par Prometheus) en réintroduisant les aliens. Un beau gâchis…

    • Je crois que chaque spectateur a son film rêvé idéal pour un prequel d’Alien. Oui, moi aussi j’aurai été intéressé par un univers uniquement centré sur les « Ingénieurs ». Et sans humain en plus. Mais mon désir le plus fou, le plus impossible dans le cadre d’une production hollywoodienne, aurait-été un film incarnant les visions infernales du peintre HR Giger. Mais là c’était interdiction aux moins de 18 ans avec avertissement…

      • J’aimerais bien que le Alien 5 de Blomkamp voit le jour, histoire de voir ce que donnerait le retour de Ripley…

      • Je crois avoir lu récemment que Ridley Scott y mettait son veto. Mais supprimer les Alien 3 et 4 pour proposer une autre histoire alternative, je ne suis pas chaud. Il y avait de bonnes choses chez Fincher et Jeunet. Autant laisser Ripley tranquille aujourd’hui.
        Par contre je reviens sur ce que tu proposais à propos d’un prequel sur les Ingénieurs et sans aliens. Je sens que Ridley Scott essaie de réunir des thèmes qui lui sont chers, dans les univers de ‘Blade Runner’ et de ‘Alien’. Prendre un répliquant fascisant, lui donner des délires de grandeur (comme le Hal 9000 de Kubrick), le tout à l’heure du transhumanisme. Dénoncer les pouvoirs totalitaires, Scott l’avait parfaitement réussi je trouve dans son ‘Kingdom of Heaven’ (version longue director’s cut). Il pouvait faire la même chose dans le cadre d’un film de science-fiction, pour parler de quête d’immortalité et de race pure, mais en dehors de l’univers « Alien ». Il pouvait partir avec un univers neuf et là je pense que tout le monde aurait été satisfait. Il pouvait lancer une nouvelle série de films originaux, avec une vraie réflexion sur notre rapport à la vie et à la mort.

  2. déçus par Prometheus… fallait-il lire… 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :