Publié par : nico nsb | décembre 27, 2018

Beau livre : Jess Franco ‘Flowers of Perversion’

Jess Franco - Flowers of Perversion-01

Attendu depuis plusieurs mois, le second volume de l’étude (en anglais) de Stephen Thrower consacrée à Jess Franco vient tout juste d’arriver. Il s’intitule donc ‘Flowers of Perversion – the Delirious Cinema of Jesus Franco, volume Two‘ et s’attaque à la seconde partie de la carrière du cinéaste, soit la période 1975-2013. Après les 432 pages du premier volume, nous avons cette fois 512 pages de textes et de photos majoritairement en couleur (dans les remerciements, le lecteur français retrouve les noms de Lucas Balbo et de Christophe Bier). Un livre qui pèse son poids et qui se mérite ! Stephen Thrower conserve la même mise en page et la même démarche : titre de film dans sa version originale suivi d’une fiche technique complète, d’un synopsis résumant le film, de notes de production, d’une analyse qui peut s’étaler sur plusieurs pages, et de diverses notes. Pour l’exemple, ‘Les Prédateurs de la Nuit/Faceless’ est traité sur sept pages. Un travail colossal qui couvre toute l’oeuvre de Jess Franco et que l’auteur raconte avoir débuté en septembre 2008. Dix années à travailler à la célébration d’un grand nom du cinéma bis ! Même ce cinéma de « mauvais genre », plus ou moins fauché, avec ses chefs-d’oeuvre et ses nanars, a droit aux honneurs et à un traitement luxueux. Merci et bravo à Thrower, et à son éditeur qui a cru dans ce projet fou.

 

Tout comme pour le premier volume ‘Murderous Passions‘ (lire sur ce blog), l’éditeur britannique Strange Attractor Press a produit un très beau livre de cinéma, surtout dans son édition limitée dite « hardback special edition » tirée à 500 exemplaires. Magnifique couverture toilée rouge frappée d’un motif au recto et au verso, couverture alternative avec Lina Romay (image tirée du film ‘Eugenie historia de une perversion’tandis que l’édition standard affiche ‘Voodoo passion’ en couverture) pour la protéger, fiche numérotée et signée par Stephen Thrower, qualité du papier légèrement supérieure à celle du premier tome, six cartes postales… Et ce n’est pas tout puisque l’éditeur ajoute en plus ‘The Sinister Case of Jess Franco‘, un petit livre de 104 pages reproduisant des documents d’archives oubliés dans une valise en 1976. On y trouve par exemple des courriers tapés à la machine, des notes de découpages, ou des idées de scénarios écrites à la main et en français par Jess Franco, accompagnés de dessins. On trouve même un petit roman-photo en couleur racontant les aventures d’Alfredo Pereira/Jess Frank. Cette édition limitée est encore disponible chez Strange Attractor :

 
(photos : Nicolas NSB)
 
IMG_4460
IMG_4454
IMG_4455
IMG_4456
IMG_4459
IMG_4457
IMG_4452
IMG_4453

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :