Bon anniversaire Marilyn Jess ❤️

Mardi 26 octobre, elle fête son anniversaire. Alors souhaitons un bon anniversaire à Marilyn J !

Ce (très) charmant petit soleil blond a illuminé (avec Brigitte Lahaie) les années 1970-80. Marilyn Jess est un des grands noms de l’âge d’or du cinéma pornographique français. Sa beauté solaire a été immortalisée par les caméras de Frédéric Lansac (pseudo de Claude Mulot) dans ‘La Femme Objet‘, ou de Gérard Kikoïne le temps d’un été particulièrement chaud à Saint-Tropez. De nombreux autres réalisateurs se sont appliqués à régler la mise au point sur ses formes séduisantes tels que Francis Leroi, Jean Rollin, José Bénazéraf… Elle a fréquenté les fous furieux du journal Hara-Kiri, posant avec Coluche ou Gainsbourg. Elle marque les mémoires lors d’une scène de balançoire dans ‘Emmanuelle 4‘ (existe-t-il réellement une version x du film ?). On la retrouve, enfin, dans les bras de la torride Traci Lords dans ‘Traci, I Love You‘. Plus récemment, Marilyn Jess a joué des petits rôles dans ‘Laissez bronzer les cadavres’ (2017) de Hélène Cattet et Bruno Forzani, ainsi que dans ‘L’amour est une fête’ (2018) de Cédric Anger qui rendait un bel hommage à l’âge d’or du X (avec l’excellent Michel Fau et aussi la ravissante Jade Laroche).

Un beau livre (français/anglais) retraçant cette carrière est sur le point d’être publié par l’éditeur Pulse. ‘Marilyn Jess, les films de culte‘ va ainsi succéder à un précédent ouvrage consacré à Brigitte Lahaie. Les précommandes sont annoncées pour très bientôt :

Pulse store

8 commentaires sur “Bon anniversaire Marilyn Jess ❤️

  1. La couverture et la quatrième sont superbes ! Vivement ! Ce bouquin s’annonce monstrueux et me donne envie de pousser la chansonnette : « Oh ma lady Marilyn, Oh ma beauté ma divine, Referme sur moi tes ailes, Mon bel ange ma toute belle… » (Gainsbourg, source inépuisable d’inspiration). En tout cas, ton article vient d’illuminer ma journée, donc merci. Je n’ai plus qu’à m’acheter des slips fendus et des porte-jarretelles, et direction l’île des jouissances sauvages. La jeune marquise, impatiente, ne peut attendre son initiation…

  2. La couverture du livre était tellement artistique. félicitations à l’artiste/photographe. De plus, la photo sous la pluie était chaude, vraiment chauffée à blanc !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s