Publié par : nico nsb | mai 13, 2017

Toutes les couleurs de… Traci Lords

Traci Lords - 01

Le petit fanzine (petit par la taille, grand par la passion) Toutes les Couleurs du Bis vient de frapper un grand coup avec son numéro 9. Cette fois, c’est rien moins que Traci Lords qui est à l’honneur !

Fanzine-ToutesLesCouleursDuBis-9-vol.1

La porn star américaine par excellence, celle par qui le scandale est arrivé dans les années ’80, la gamine qui fit trembler toute une industrie. Comme à son habitude, Stéphane Erbisti dresse une biographie de son sujet, avant de chroniquer un gros paquet de films de miss Lords selon le principe 1 page = 1 film. Un travail long et particulièrement… agréable sans aucun doute. On parle bien de sa période dans le cinéma porno, époque reine de la cassette VHS et des vidéo-clubs. Ceux qui ont connu ces années se remémorent avec une pointe de nostalgie la découverte de cette Américaine aux formes affolantes. Traci c’était une petite bouche boudeuse, une poitrine naturelle en forme d’obus, un réel appétit sexuel, un peu de vulgarité californienne, et finalement une assurance qui en fit une star (quelque soit la posture ou la situation, elle domine tout). A titre personnel, Traci Lords c’est par exemple la découverte d’une filmographie interdite aux mineurs avec la K7 de ‘Désir au bout du chemin‘ (aka ‘Perdues sur l’autoroute/Lust in the Fast Lane’), découverte qui se prolongera selon le catalogue plus ou moins fourni des vidéo-clubs fréquentés (c’était avant Internet), et jusqu’à l’ultime ‘Traci, je t’aime‘ tourné en France avec la belle Marilyn Jess (qui mériterait elle aussi un hommage).

Traci Lords - 02

Traci Lords - DESIR-AU-BOUT-DU-CHEMIN-VHS

Traci Lords -Hustler

Comme à chaque fois, ce numéro de Toutes les Couleurs du Bis est abondamment illustré (beaucoup de nudité, mais tout cela reste dans le charme érotique, sans photos explicites qui interdiraient la vente aux moins de 18 ans), entièrement en couleur et inclus un petit marque-page bien pratique. Plus de 100 pages, petit format appelé à vite devenir un collector, ce ‘Traci Lords-vol.1 : 1968 à 1987‘ est vendu 8 euros chez Sin’Art. Oui, volume 1. Une suite est donc annoncée et ce volume 2 sera consacré à la reconversion de Traci Lords dans le cinéma traditionnel. Nouveau départ qui débuta notamment dans une production fauchée de Roger Corman (‘Not of this Earth’), puis chez John Waters au côté de Johnny Depp dans ‘Cry-Baby’. Une carrière faite de séries TV, de séries B (‘Blade’ avec Wesley Snipes, ‘Excision’) voire Z sympathiques (‘Princess of Mars’),  de comédie (‘Zack et Miri font un porno’), et même du cinéma indépendant (chez Greg Araki) et qui semble toujours s’écrire au présent. A suivre, mais en attendant, Traci est notre Pin-Up du mois sur la page « Pin-Up » de ce blog.

http://www.sinart.asso.fr

http://touteslescouleursdubis.blogspot.fr

Interview de Traci Lords dans la revue Vidéo 7 en 1986 :

Traci Lords-Vidéo 7

Traci Lords - New Wave Hookers

Traci Lords - Wild ThingsTraci Lords - Penthouse

Traci Lords - Black Throat

Traci Lords - 13

Traci Lords - 11

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :